EDITO

Devoir de mémoire: impossible de ne pas évoquer mai 1968, et la révolte des étudiants, , qui ne voulaient plus de l’Argent-Roi, des relents du 19e siècle, dans les moeurs, et des limites à la liberté d’expression. C’était il y a 50 ans, d’abord, à Paris. En 2018, comme ces révolutionnaires en herbe ont clamé tout ce qui les débectait, sans trop préciser quelle société prendrait le relais, les gros sous font toujours le bonheur d’une minorité plus mondiale que jamais ! Heureusement, de cette époque, il reste la presque liberté des femmes à disposer de leur corps, et le rêve de Martin Luther King défendu par les vraies démocraties: l’égalité de tous, quelle que soit la couleur et l’origine. C’est le souci constant de l’Aquilone, via ses programmes culturels. Et puisque devoir de mémoire il y a , sachez que le 26 mai 1968, l’Islande a changé le sens de la circulation, qui est passée de droite à gauche !! ( info qui prend tout son suc dans un bavardage avec des ambidextres ). Tout bien réfléchi, passer de droite à gauche reste une bonne idée…

Marcelle Imhauser

68

 

 


 

Connexions urbaines

Printemps liégeois de la culture Connexions urbaines c’est un printemps liégeois de la culture qui voit des artistes venus de toutes les

Kartinka

Jazz, rock, musique électronique Grande fresque sonore à partir des « Tableaux d’une Exposition » de Moussorgsky r

Orchestre Toubab

Jazz afro-tropical L’Orchestre Toubab , est un quartet acoustique de jazz afro-tropical. Il présente des compositions originales à mi-ch