EDITO

    Deviendrions-nous, rattrapés par la simultanéité, la virtualité, par les techniques galopantes de la communication, des Wallons sans mémoire, gérant leur avenir sans ancrage dans un passé pas si lointain ? Constat : les enfants de nos enfants, à moitié italiens, espagnols, parfois au quart grecs, polonais, turcs, marocains, comprennent à peine leur langue maternelle, et, pour la plupart, ne la parlent plus. Leurs grands-parents avaient tout quitté, pris en charge les travaux les plus pénibles, les plus dangereux, au prix de leur santé, parfois de leur vie, parce qu’ils voulaient le meilleur pour leurs petits. Et, disons-le : ils ont donné à notre gastronomie traditionnelle des saveurs du sud, à nos musiques des tempos nouveaux ; enfin, à notre démocratie, des soutiens héroïques. Il y a, aujourd’hui des  » merci à tous  » un peu oubliés. L’Aquilone, y reste attentive, et multiplie les raisons de s’en souvenir !

Marcelle Imhauser


 

B-Astre

Musique pop à textes B-Astre, c’est la tête dans les étoiles et les pieds sur terre. Une auteur-compositrice déjantée qui interpr

  • L’Aquilone asbl

Synestet

 Jazz, musique improvisée Synestet, quintet né à Bruxelles sous l’initiative de Hélène Duret, situé entre jazz et musique conte

  • L’Aquilone asbl

Exposition

Vernissage de l’exposition « La légèreté, contre poids à la morosité ! » Par le collectif Vendredi 13 Expo du 2 février au

  • L’Aquilone asbl

Dúo Díaz Lorente

Jazz/tango Le Duo Diaz Lorente avec guitare acustique, bandonéon et loops, se dédie principalement aux compositions propres du guitariste

  • L’Aquilone asbl